MAPS BOUTIQUE TEL
 Votre compte
Nos cépages forts du Minervois

Nos cépages forts du Minervois

Carignan, Syrah, Grenache, Mourvèdre, Maccabeu

Le Carignan très ancien. Enfant de la région par son origine et "grand-père" par son âge, il est parfaitement adapté aux excès du climat languedocien. Rendement limité, complexité et richesse dûs à la longévité, en font un élément essentiel de l'assemblage des AOC rouges.

La Syrah : s'est très bien adaptée au sol de graves. C'est une valeur sûre car elle mûrit précocement. Il est donc rare d'avoir des accrocs sur ce cépage (les risques de mauvais temps, pendant les vendanges, ne sont à craindre la plupart du temps qu'après la récolte). Sa surface foliaire naturelle la protège de la sécheresse. La Syrah produit d'excellents rosés de saignée, magnifiques par leur fruit et leur finesse. Avec le Grenache, elle compose un tiers des cépages en rouge.

Les Grenache sont aujourd'hui plantés en toute quiétude : il y a 25 ans, c'était la roulette russe : un gros travail de pépinière a ouvert les perspectives. C'est lui qui donne aux assemblages le caractère typiquement Minervois. Il compose un tiers de l'encépagement en rouge.

Le Mourvèdre : deux parcelles sélectionnées, aux sols de terre chaude, assez maigre et de bonne implantation, replantées depuis plus de 5 ans. Elles ont aujourd'hui un beau potentiel bien que ce cépage soit difficile à travailler : il lui faut du temps pour se stabiliser et rendre chaque année les récoltes au niveau attendu. Le premier millésime vraiment encourageant fut celui où le rendement s'est stabilisé spontanément à 35 hl/ha.
Il peut se comparer au Grenache: tous deux sont tardifs; comme le Grenache, il ne donne rien en dessous de 13°. Tous deux aiment la chaleur, le soleil et la maturité. L'âge lui a beaucoup apporté; il n'est pas utilisé pour le rosé car trop concentré.

Blancs
La Grave a la réputation d'être aussi un terroir de prédilection pour les vins blancs. En contraste avec les espace chauds et arides, réservés aux rouges, les terroirs de blancs sont frais. Ils sont à peine plus acides que la moyenne, détail qui fait toute la différence. Ils occupent 15% de l'encépagement du Domaine, contre à peu près 2 % dans la région.

Le Maccabeu est très bien implanté dans son terroir. La vigne, âgée de plus de 70 ans, reste d'un niveau qualitatif régulier. Chaque millésime à son propre caractère, mais reste toujours à la hauteur du blanc haut de gamme auquel il est destiné, le "Privilège" et donne son âme au Minervois "Expression". Solide structure. Les plus vieilles vignes composent le "Privilège" et offrent des vins amples, riches, forts avec des notes d'agrumes; assemblées au Grenache blanc, elles leurs donnent une harmonie d'agrumes et de fleurs.
Les autres vignes sont utilisées pour "l'Expression" car leur jeunesse toute relative (!) entraîne la pureté, la simplicité, alliées à la complexité. L'assemblage avec le Grenache blanc et le Vermentino s'enrichit de notes vives, fraîches et donne un vin élégant et net.
On pourrait l'appeler le "Mourvèdre blanc" tant il donne de travail et ne se révèle qu'après bien des années. Quinze ans sont nécessaires à son épanouissement, alors que cinq suffisent au Vermentino et au Grenache.
Un cépage qui se mérite. Obligation de le cultiver longtemps, regardant patiemment ses caprices, vieillissant soi-même pour, enfin, le voir éclore… Il ne colle donc pas à son époque, mais il vaut bien la peine qu'il nous donne! C'est lui l'originalité des blancs de La Grave. née.